Page d'accueil
Reseau IPAM AEC France Aitec Amorces Cedetim Cedidelp Echanges et Partenariats




    Index des Auteurs


Presentation IPAM
EN FR ES PT

  > Initiatives pour un Autre Monde espanõl | english | français  
Groupes de travail > Urgences climatiques > Initiatives

14-17 mars 2012 : Forum Alternatif Mondial de l’Eau

L’objet du Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) est de construire une alternative concrète au VIème Forum Mondial de l’Eau (FME) organisé par le Conseil Mondial de l’Eau, organe des sociétés transnationales et de la Banque Mondiale qui prétend s’arroger la gouvernance mondiale de l’eau.

Depuis des années l’ensemble des mouvements de la société civile qui militent pour la préservation des ressources en eau et leur gestion citoyenne ont élaboré des plateformes, des propositions et des actions, soit au cours de rencontres spécifiques (Forums alternatifs de Florence en 2003 et de Genève en 2005, Alter Forums de Mexico en 2006 ou d’Istanbul en 2009) soit è l’intérieur des Forums Sociaux Mondiaux comme à Porto Alegre, Caracas, Nairobi ou Belem, qui ont servi de base pour l’émergence d’un mouvement pour la réappropriation de l’eau, bien commun de l’humanité.


{{FAME-EXTENDED}} Celles et ceux qui ne seront pas présents à Marseille pouront suivre en direct les sessions et certains ateliers en streaming vidéo : http://www.ustream.tv/channel/fame-extended


Streaming video by Ustream

- Le programme du FAME : http://www.fame2012.org/fr/programme/programme-du-fame/

- Le concert de clôture du FAME : http://www.fame2012.org/fr/2012/03/13/concert-de-cloture-du-fame/

Articles :

- Fresh water : a hot business - Expériences, luttes et alternatives au pouvoir débordant des multinationales de l’eau
A la veille de l’ouverture du Forum mondial de l’eau, l’AITEC, en association avec Attac, les Amis de la Terre et Ritimo, vous propose un tour d’horizon des expériences, des luttes et des alternatives au pouvoir débordant des multinationales pour imposer partout dans le monde une gestion démocratique de l’eau.

- Les documents de références à l’issue du FAME
Au fur et à mesure de leur adoption par les Assemblée militantes, retrouver ici les différents textes du Forum Alternatif Mondial de l’Eau. Déclaration des organisations africaines http://www.fame2012.org/fr/2012/03/17/declaration-des-organisations-africaines Déclaration au sujet de l’eau en Palestine http://www.fame2012.org/fr/2012/03/17/declaration-palestine/ Succès populaire du Forum alternatif mondial de l’eau Communiqué de presse d’Attac le 17 mars 2012. la déclaration finale des (...)

Ailleurs sur le WEB :

L’objet du Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) est de construire une alternative concrète au VIème Forum Mondial de l’Eau (FME) organisé par le Conseil Mondial de l’Eau, organe des sociétés transnationales et de la Banque Mondiale qui prétend s’arroger la gouvernance mondiale de l’eau.

Ce site a été créé à l’initiative de Ritimo - Réseau d’information et de documentation sur le développement durable et la solidarité internationale, un réseau de centres de documentation et d’information présent dans toute la France.

Images du FAME sur ATTAC.tv

Photos mises en ligne par Didier BONNEL

Avec le soutien du gouvernement français et de nombreuses collectivités publiques, les multinationales de l’eau tiendront un Forum Mondial de l’Eau (FME) du 12 au 17 mars 2012 à Marseille. Ce Forum des marchands d’eau est là pour discuter des modalités de la privatisation d’un élément essentiel à la vie et du contrôle de grandes firmes sur sa distribution.
Ce forum n’est pas légitime, raison pour laquelle Attac et de nombreux partenaires nationaux et internationaux tiendront un Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) du 14 au 17 mars, à Marseille, donnant à voir les alternatives pour se doter de moyens garantissant un accès à une eau de qualité pour tous sur la planète.

L’eau est une ressource essentielle à la vie et à diverses productions ; ressource renouvelable mais dont la disponibilité est limitée et irrégulière. Aujourd’hui, plus de 900 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable (dont 322 millions en Afrique et 234 millions en Asie du Sud) [2] et près de 4 milliards ne peuvent pas bénéficier de l’assainissement. Sur la planète, seulement 3 % de l’eau est douce, dont uniquement 1 % est utilisable (99 % se trouve dans les glaciers ou dans des couches souterraines inaccessibles). Par ailleurs, cette eau se trouve inégalement repartie sur le globe. Un américain consomme en moyenne 600 litres d’eau par jour, un parisien 240 litres par jour et un africain, environ 50 litres par jour. Contrôle de l’eau rime aussi avec contrôle des populations. En Cisjordanie, un colon israélien dans les territoires occupés palestiniens consomme 6 fois plus d’eau qu’un Palestinien. Ceux nécessitant plus d’eau doivent s’en procurer auprès de l’entreprise israélienne (Mekorot) qui exploite le Jourdain, un fleuve situé sur le territoire palestinien.




Mise à jour le mardi 23 octobre 2012
IPAM - Initiatives Pour un Autre Monde  21ter, rue Voltaire 75011 Paris - France  |   info@reseau-ipam.org   |   webmaster