Reseau IPAM AEC France Aitec Amorces Cedetim Cedidelp Echanges et Partenariats
  
logo du cedetim

Index des Auteurs

Plan du site

Accueil > Thèmes et Chantiers > Colonialisme et anticolonialisme > Nos dossiers > 2011, année Frantz Fanon

Frantz Fanon auteur et acteur de la décolonisation : une pensée moderne et actuelle
le 9 décembre 2011



Autres Articles
le 1er décembre 2011

Samedi 2 décembre au CICP 21ter rue voltaire Paris - M° Rue des Boulets
l y a cinquante ans, Frantz Fanon disparaissait à l’âge de 36 ans .
Aujourd’hui, l’auteur de « Peau noire, masques blancs » et de « Les Damnés de la terre » demeure un penseur de l’indépendance, de la liberté et une conscience intellectuelle de premier plan à découvrir.
Peuple et Culture Ile-de-France vous invite à participer à la soirée qu’elle organise autour « Frantz Fanon, voix des peuples » le vendredi 2 décembre à 19 heures dans les locaux du CICP (Paris 11e).
Placée sous le signe de la question coloniale, de la créolisation et de la diversité culturelle, cette soirée débat s’interrogera aussi sur les différentes formes de l’esprit de résistance et sur l’usage possible aujourd’hui de la pensée de Frantz Fanon.
le 29 novembre 2011

Article initialement paru dans Afrique Action, n°19, 20 février 1960 puis repris dans "Pour la Révolution Africaine" (1964)
Le grand succès des ennemis de l’Afrique, c’est d’avoir corrompu les Africains eux-mêmes. Il est vrai que ces Africains étaient directement intéressés par le meurtre de Lumumba. Chefs de gouvernements fantoches, au sein d’une indépendance fantoche, confrontés jour après jour à une opposition massive de leurs peuples, ils n’ont pas été longs à se convaincre que l’indépendance réelle (...)
Par Frantz Fanon le 21 avril 2011

Conférence débat
Mercredi 16 mars 2011 - 19h30 - Mercredi 16 mars 2011 - 22h00
La Fondation Frantz Fanon, la Société Louise Michel, les éditions de la découverte et la librairie du 104 vous invitent à une conférence autour de la pensée de Frantz Fanon.
le 4 mars 2011

Sur le Web :

Cette Fondation positionnée en réseaux (Antilles, Etats-Unis, /Amérique latine, France-Europe, Moyen-Orient, Afrique de l’Ouest et Afrique de l’Est, Asie), travaillant de manière transversale, doit assurer la présence du travail de et à partir de Fanon aujourd’hui et dans le monde.
On lit Fanon, on prend son crayon, on commence à souligner les passages mémorables, on vibre, on bout, puis on arrête. C’est tout le livre qu’il faudrait souligner...
Si nous désirons aujourd’hui faire de Fanon notre contemporain, il est donc nécessaire d’aller au-delà du conflit des interprétations qui oppose les figures exclusives du « Fanon anticolonial » (historique) et du « Fanon postcolonial  », au-delà de cet écartèlement entre un passé et un futur qui privent Fanon de tout présent.
Ouvrir une perspective postcoloniale sur ces deux grandes figures de l’anticolonialisme que sont Aimé Césaire et Frantz Fanon, tel est l’objectif salutaire que se fixe Pierre Bouvier. Or « accomplir » cette tâche supposerait à la fois de rompre avec une certaine approche biographique « anti-théorique » et d’ouvrir un dialogue critique avec les postcolonial studies afin d’en déceler les commencements « anticoloniaux », d’en retracer la généalogie. Est-ce sur cette voie que Bouvier s’engage ? par Matthieu Renault.
À Baroudia, Munia et Ali
Fanon, c’est avant tout une écriture — et plus qu’un verbe, c’est un souffle.
date :
06/08/2011


Sur le Web, en lien avec le dossier Colonialisme et anticolonialisme

Le site de préparation de la Semaine AntiColoniale avec en plus des documents et textes, historique ou d’actualité.
Articles :

- Ces indigènes morts pour la France 27 juillet 2014
Texte de Nils Andersson sur ces « indigènes » morts pour la france - 2. Algérie & Nostalgie Coloniale




Liaison RSS Ecrire au webmaster CEDETIM 21ter, rue Voltaire 75011 Paris, France - 01 43 71 62 12 -  cedetim@reseau-ipam.org  -  http://www.cedetim.org  sous SPIP 3.0.16