Reseau IPAM AEC France Aitec Amorces Cedetim Cedidelp Echanges et Partenariats
  
logo du cedetim

Index des Auteurs

Plan du site

Accueil > Thèmes et Chantiers > (Alter)Mondialisation et sociétés civiles > Initiatives & Campagnes > Archives > 2011 World Social Forum > 2011 : Le Forum Social Mondial à Dakar

LES PEUPLES D’ABORD, PAS LA FINANCE
Appel de Dakar à la mobilisation face aux G8 et G20 en France en 2011

Face au G8, les 21 et 22 mai 2011 à Deauville - Face au G20, du 31 octobre au 5 novembre 2011 à Cannes

le 10 février 2011

Voir aussi : Le site du Forum social mondial de Dakar 2011

Réunis à Dakar dans le cadre de l’assemblée de convergence pour l’action G8/G20 du forum social mondial, nous, mouvements sociaux, syndicats, associations de solidarité internationale, femmes et hommes de tous les continents appelons à une large mobilisation populaire lors du G8 des 26-27 mai à Deauville et du G20 des 3-4 novembre à Cannes. A Dakar, nous avons débattu sur la manière de faire face aux crises sociale, écologique, économique et géopolitique qui, ensemble, constituent une véritable crise de civilisation.

Le G20 est constitué de 20 pays parmi les plus riches au mépris de tous les autres. Il s’est autoproclamé garant de la stabilité économique et financière mondiale au lendemain de la tempête financière de 2008, mais n’a en rien protégé les peuples de cette grande crise. Au contraire, il a maintenu la dictature de la finance qui déploie son emprise sur tous les aspects de notre existence : logement, travail, éducation, agriculture, climat, retraites, connaissance, biodiversité... Par son action, il renforce les acteurs et les mécanismes à l’origine de ces crises, tout en faisant payer la note aux citoyens.

Nous savons que des réponses solidaires et démocratiques à la crise mondiale ne viendront pas des dirigeants des pays les plus riches, mais des peuples eux-mêmes. Nous refusons de laisser aux puissants le droit d’imposer leurs solutions à des crises qu’ils ont engendrées.

C’est pourquoi, nous appelons à faire des G8 et G20 en France des moments de convergence de toutes les résistances : luttes contre l’opacité et la dérégulation de la finance, contre la dette illégitime au Nord comme au Sud, contre les politiques d’austérité et pour les services publics, contre les fausses solutions au changement climatique et pour des modes de production et de consommation qui préservent la planète, contre la précarité et pour un travail décent, contre la spéculation sur les matières premières et pour la souveraineté alimentaire, contre les dictatures, la militarisation et le colonialisme et pour les droits démocratiques des peuples...

Nos mouvements font la démonstration par leurs pratiques et leurs propositions que des voies alternatives existent. L’accès de tous aux droits humains fondamentaux et la protection de notre planète passent par un juste partage des richesses, d’autres modes de développement et une gestion démocratique des biens communs.

A l’occasion de la tenue des sommets du G8 et du G20 en France, nous appelons au rassemblement des mouvements, réseaux et organisations. Nous nous appuierons sur la diversité et la complémentarité de leurs formes de réflexion et de leurs modes d’action pour organiser diverses initiatives pour une vaste mobilisation citoyenne internationale.

Prochaines étapes :
Réunion d’échange et de coordination : 26-27 mars à Paris puis en mai à la veille de la mobilisation contre le G8.

Informations et contacts :


Voir aussi :




Autres Articles
RETOUR DU FSM DE DAKAR
Au lendemain du Forum social mondial de Dakar, nous vous proposons un moment de restitution et de débats avec différents participants de la délégation d’IPAM/CRID, de ATTAC et de diverses associations du CICP Mercredi 23 février à 19h au CICP
le 23 février 2011

Commentary No. 299, Feb. 15, 2011
Le Forum social mondial (FSM) est vivant et se porte même très bien. Il vient juste de se réunir à Dakar, au Sénégal, du 6 au 11 février. Par un de ces hasards de l’Histoire, il tombait justement la semaine où le peuple égyptien a réussi à renverser Hosni Moubarak dont le départ intervint précisément quand le FSM tenait sa séance de clôture. Les participants du FSM passèrent la semaine à fêter les Egyptiens et à discuter du sens des révolutions tunisienne et égyptienne pour leur propre programme de (...)
Par Immanuel Wallerstein le 15 février 2011

Interview de Gus Massiah
Interview de Gus Massiah par Christian Losson pour Libération du 14 février 2011
La dynamique des forums sociaux mondiaux marque-t-elle le pas ?
Au contraire. Toutes les analyses et les propositions altermondialistes ont été confirmées : elles figurent même au coeur de l’agenda du G20. Qu’il s’agisse d’une taxe internationale sur les transactions financières, du contrôle des paradis fiscaux, en passant évidemment par la régulation de la finance spéculative, tous ces diagnostics, hier taxés (...)
le 14 février 2011

Nous, réunis en Assemblée des mouvements sociaux, à Dakar lors du Forum social mondial 2011, affirmons l’apport fondamental de l’Afrique et de ses peuples dans la construction de la civilisation humaine. Ensemble, peuples de tous les continents, nous livrons des batailles où nous nous opposons énergiquement à la domination du capital qui se dissimule derrière la promesse de progrès économique du capitalisme et de l’apparente stabilité politique.
le 10 février 2011

Le droit d’informer et d’être informé
Nous, acteurs de l’information alternative, militants qui utilisons la communication comme outil de transformations sociale :
Constatant que dans un contexte mondial caractérisé par :
une liberté d’expression des peuples niée, entravée ou réprimée ;
un accès à l’information pour l’ensemble des citoyens peu ou pas garanti ;
une répression violente contre les citoyens et les acteurs de l’information ;
la marchandisation et l’uniformisation de l’information ;
la (...)
le 10 février 2011

Nous, organisations paysannes, organisations non-gouvernementales, organisations confessionnelles, syndicats et autres mouvement sociaux, réunis à Dakar pour le Forum Social Mondial de 2011 :
Considérant que les agricultures paysannes et familiales, regroupant la majorité des agriculteurs-trices du monde, sont les mieux placées pour :
répondre à leurs besoins alimentaires et ceux des populations, assurant la sécurité et la souveraineté alimentaires des pays,
fournir des emplois aux populations (...)
le 10 février 2011

Sur le Web :

A l’occasion du Forum social mondial réunis à Dakar, la Charte Mondiale des Migrants a été proclamée à Gorée le 4 Février 2011 par l’Assemblée Mondiale des Migrants.
Dorénavant vous pouvez participer au processus du Forum Social Mondial 2010 sur le site En Route à Dakar : http://fsm2011.org.
Cette édition Spécial FSM Dakar 2011 (6-11 Février) apporte une première compilation des couvertures médiatiques (textes, vidéos, photos) effectuées par des véhicules dont les pratiques sont fondées sur le concept de Communication Partagée, construit et mûri au sein du FSM depuis l’année de 200 par des médias alternatifs de plusieurs pays, groupes, réseaux, collectifs, mouvements sociaux, institutions etc.
En outre, vous trouverez des articles d’évaluation et réflexion autour de l’événement de 2011, ainsi que des actions et projets qui seront pris au cours de cette année et de l’année prochaine. La visite en Tunisie après Dakar et le Calendrier des luttes, les actions proposées par les Assemblées de Convergence pour l’Action, qui ont eu lieu les 10 et 11 Février, n’en sont que quelques exemples. L’organisation de cette édition est une initiative du Bureau du FSM et de la Communication de Commission du CI-FSM.
Le Forum Social Mondial a lieu du 6 au 11 février 2011 à Dakar au Sénégal… et partout dans le monde du du 4 au 13 février 2011 !
Des milliers d’activités, de rencontres, de discussions, d’initiatives pour un autre monde possible
Ce portail d’information a été créé à l’initiative de plusieurs organisations de la société civile et médias indépendants français, dans le but de rassembler diverses sources d’information sur le Forum Social Mondial (FSM).
En réunissant des articles, reportages, interviews, photos et vidéos produits par différentes organisations et médias français, le portail donne à voir la vivacité et la diversité du FSM. Questions en débat, initiatives, propositions… le portail rassemble de multiples contributions pour imaginer et construire ensemble un autre monde.
Au dernier jour du Forum, l’heure est au bilan. Dans le contexte de crise mondiale et de crise de civilisation occidentale, dix ans après le premier Forum social mondial à Porto Alegre, deux ans après celui de Belem qui confirmait le dynamisme et l’extraordinaire diversité du mouvement altermondialiste en Amérique latine, celui de Dakar prouve que ce mouvement se renforce en Afrique.
Flamme d’Afrique est né dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, Enda Tiers-Monde, et le Forum Social Africain.
Il s’agit d’un quotidien évènementiel couvrant la participation de la société civile africaine aux événements internationaux.
Le dossier spécial sur la société civile sénégalaise. Indispensable avant le FSM !
Christophe Aguiton, Geneviève Azam, Nikolaz Berthomeau, Hélène Cabioc’h, Amélie Canonne, Maxime Combes, Nicolas Haeringer, Aurélie Trouvé et leurs invités vous racontent le Forum.
Les altermondialistes organisent la résistance face au pillage des terres africaines. Dans la banlieue de Dakar, des assemblées d’habitants et de paysans tentent de faire converger leurs luttes. Commencé dans la confusion, le forum a rassemblé environ 50 000 participants.
La course aux ressources naturelles, qu’elles soient énergétiques, minérales ou agricoles, s’amplifie. Les stratégies de prédation et d’accaparement s’intensifient. Avec leurs lots de guerres et de désastres sociaux, environnementaux et démocratiques dont sont victimes bon nombre de pays et de populations dans le monde. A Détroit en juin 2009, lors du Forum Social des Etats-Unis (compte-rendu ici), dans le cadre du projet Echo des Alternatives (www.alter-echos.org) et du programme Une seule Planète, nous avions réalisé une vidéo de 8 minutes qui fut initialement diffusée lors de l’Université du CRID à Pesac (Gironde – juillet 2009). A quelques jours du Forum Social Mondial de Dakar (6 – 12 février) où les défis autour des ressources naturelles seront largement discutés, et alors que nous sommes aujourd’hui confrontés aux projets d’extraction de gaz de schiste dans plusieurs régions de France et d’Europe, cette vidéo revient sur quelques-uns de ces débats :
Rendre compte du FSM de façon exhaustive étant impossible, Alter-Echos (www.alter-echos.org) a décidé d’interviewer Nnimmo Bassey, activiste du Nigéria et président des Amis de la Terre International, pour l’interroger sur l’importance de ce FSM en Afrique, sur les résultats du FSM quant à la construction d’un mouvement international pour la justice climatique et sur les prochaines échéances altermondialistes du G8 (26 et 27 mai à Deauville) et du G20 (3 et 4 novembre à Cannes) pour les mouvements français et européens.
Participent à ce blog :
Christophe Aguiton, syndicaliste et militant d’Attac
Geneviève Azam, économiste, membre du Conseil scientifique d’Attac écologiques, à attac)
Hélène Cabioc’h, militante à l’Aitec
Amélie Canonne, déléguée générale d’Attac
Nicolas Haeringer, rédacteur en chef de la revue Mouvements et membre de l’équipe de préparation du Forum social mondial de Dakar
Jeanne Planche, responsable du programme Une Seule Planète au Crid
Sophie Zafari, syndicaliste à la FSU
Aurélie Trouvé, économiste, co-présidente d’Attac
De la manifestation contre l’Agence européenne Frontex, symbole de la militarisation de la lutte contre les migrations, à l’adoption d’une Charte mondiale, sur l’Ile de Gorée, les migrants ont fait entendre leurs voix au Forum social de Dakar. Inlassablement, ils ont rappelé l’insoutenable réalité : depuis 1988, plus de 14.000 migrants sont morts aux portes de l’Europe.
Après le Con­seil inter­na­tio­nal du Forum Social Mon­dial à Mexico en mai, des mem­bres du comité d’orga­ni­sa­tion du FSM de Dakar ont fait une halte à Paris. Une ren­con­tre a été orga­ni­sée avec eux par le CRID dans les locaux de CCFD-Terre Soli­daire afin d’avoir un échange sur la pré­pa­ra­tion de cet évé­ne­ment et sur les liens à cons­truire ensem­ble d’ici au Forum Social Mon­dial de Dakar en 2011.
Une vidéo pres­que inté­grale et en 7 par­ties, en est con­sul­ta­ble dans la suite de cet arti­cle…
En route vers Dakar Amphi 1 le 9 juillet à 14h
Nous pensons également que de bonnes oreilles pourraient nous entendre un jour
PARTIR en vélo des pavés de la Place Stan’ de Nancy jusqu’au sable du Sénégal avec une visée solidaire...
Un vrai défi...
LES PEUPLES D’ABORD, PAS LA FINANCE - Face au G8, les 21 et 22 mai 2011 à Deauville - Face au G20, du 31 octobre au 5 novembre 2011 à Cannes
Au dernier jour du Forum, l’heure est au bilan. Dans le contexte de crise mondiale et de crise de civilisation occidentale, dix ans après le premier Forum social mondial à Porto Alegre, deux ans après celui de Belem qui confirmait le dynamisme et l’extraordinaire diversité du mouvement altermondialiste en Amérique latine, celui de Dakar prouve que ce mouvement se renforce en Afrique.
Différentes vidéo réalisées par les équipes d’ATTAC, permettant de reconstituer l’ambiance et les débats du Forum social mondial réuni à Dakar en février 2011.
A l’occasion du Forum social mondial réunis à Dakar, la Charte Mondiale des Migrants a été proclamée à Gorée le 4 Février 2011 par l’Assemblée Mondiale des Migrants.
Les « alters » ne sont pas moribonds… Bien au contraire  ! Alors que s’ouvre demain à Dakar la huitième édition du Forum social mondial (FSM), Gustave Massiah, membre de son conseil international, propose une stratégie altermondialiste, articulant urgences immédiates face à la crise et perspective 
de dépassement 
du capitalisme.
Interview de Nnimmo Bassey pour obtenir un premier bilan du FSM d’un militant infatigable de la justice environnementale et sociale au Nigéria et du point de vue des Amis de la Terre International dont il est le président.
Le Forum Social Mondial de Dakar s’est ouvert ce dimanche 6 février par une marche réunissant plusieurs dizaines de milliers de manifestants. Le souffle des soulèvements populaires en Tunisie, Egypte, Yemen, Algérie, etc… parcourait les cortèges et les slogans, mais aussi les interventions lors de l’acte inaugural de ce Forum Social Mondial qui débute ce lundi à l’Université Cheikh Anta Diop
Il y a ceux qui font la révolution aujourd’hui et qui sont en Égypte et en Tunisie. Il y a ceux qui souhaitent faire la révolution un jour et qui sont à Dakar.
Il y a ceux qui préparent le terrain des élections de 2012 et qui sont à Dakar, aussi.


Sur le Web, en lien avec le dossier 2011 World Social Forum

ESF strategy discussion, preparation of Paris meeting : 6.ESF evaluation, proposals for Paris ; contributions to analysis of crisis and actors ; strategy discussion
Sur le Web, en lien avec le dossier (Alter)Mondialisation et sociétés (...)

  • Qu’est-ce que le "processus du forum social" ? une initiative prometteuse de la société civile organisée à travers un monde troublé et injuste
  • Que faire dans ce site "espace commun" ? se joindre au processus , comme personne , affiliée ou non à une organisation , et agir en groupe pour preparer des activités/ initiatives/actions et publier des propositions/plans de changement social . Concrètement :
www.worldsocialforum.info est le centre virtuel des médias et de la salle de presse pour le processus du Forum social mondial de 2010 - un site de référence pour les journalistes et les médias à suivre les événements qui se déroulent tout au long de l’année.
Le projet "Médias communautaires, pour une information citoyenne", impulsé par le portail e-Joussour, le FMAS et cofinancé par l’Union Européenne, vise essentiellement à développer les médias communautaires au Maroc et dans la région Maghreb-Machrek et s’articule autour de deux axes...
La communauté des sites ressources pour une démocratie mondiale
La Coredem est ouverte aux organisations, réseaux, mouvements et médias qui font de leurs expériences, de leurs propositions et de leurs analyses, des outils au service de sociétés solidaires, durables et responsables.
Nouvelle adresse où sont affichés quotidiennement des textes pour la discussion et réflexion.
En plus du processus du FSM lui-même, ce qui nous a encouragé à reorganiser notre blog ça a été le désir de soutenir et même d´avancer le débat qui a eu lieu en janvier de cette année à Porto Alegre. Ils´agit, donc, d´un outil mis à votre portée pour partager des textes ou papiers qui soutiennent l´élaboration collective vers "un autre monde possible".



Liaison RSS Ecrire au webmaster CEDETIM 21ter, rue Voltaire 75011 Paris, France - 01 43 71 62 12 -  cedetim@reseau-ipam.org  -  http://www.cedetim.org  sous SPIP 3.0.16